Attention danger !

AVEC LISE ROUSSEL (stage sur quatre jours)

Sigmar Polke l’avait bien compris : une peinture n’est pas simplement une image plane présentant un visuel harmonieux, mais peut au contraire convoquer tous les sens, de la manière la plus délicate à la plus corrosive. En poussant cela à l’extrême, il interroge la force de présence d’une oeuvre, sa puissance sensitive, mais aussi sa portée artistique et politique. À grand renfort de ciseaux, pochoirs, collages, couleurs et matériaux en tout genre, le tableau devient un objet sous tension prêt à exploser.

Pour Lise Roussel, la peinture est un acte avant d’être une image. Ainsi, le tableau naît de son propre mouvement, de sa propre nécessité. Pour construire une image avec ses matériaux de prédilection que sont le papier et le bois, elle utilise différentes techniques picturales, mais aussi le collage et la sérigraphie. Sur une ligne ténue entre abstraction et figuration, spontanéité et rigueur, ses oeuvres explorent la picturalité par le biais de la célébration de la couleur.

 

Photo : Vue de l’atelier de Lise Roussel, work in progress No Man’s land, acrylique sur papier, 225 x 315 cm

Dans la même catégorie...