L’art en famille – avec Nathalie Bossard

« Un temps de pose… »
Dans la peinture de Niko Pirosmani, on remarque une écriture très « frontale » des personnages, avec, finalement, une approche assez similaire aux portraits photographiques de la fin du xixe et du début du xxe siècle. Se posera la question de l’instantané et de sa traduction en photographie, qui permettra d’imaginer des portraits en mouvement, pris sur le vif.

Deux ateliers autour de la photographie seront abordés conjointement :

Histoires du quotidien
À partir d’une sélection de photographies anciennes représentant des scènes de la vie quotidienne, nous travaillerons l’imaginaire avec la parole et l’écriture pour support.

Portraits tournants
Reprenant le travail de Nadar (1865), chaque participant réalisera un portrait tournant en douze poses. L’étape finale sera de monter ce portrait tournant en séquence animée (au format GIF). Ainsi seront explorés dans cet atelier le portrait, l’instantané et la mise en mouvement à partir d’images fixes.

Formée à l’École nationale supérieure des arts décoratifs (1984), directrice artistique, graphiste et enseignante en communication visuelle, Nathalie Bossard est sensible au concept visuel, à l’écriture photographique et graphique ainsi qu’à la complémentarité entre texte et image. En 2017, après une formation de photographe intervenant du Réseau Diagonal, elle crée une association d’ateliers créatifs autour de la photographie, « L’image en jeu », avec l’envie de partager son approche de l’image avec un public plus large.