Les Autodidactes : de Van Gogh à Pirosmani

Au tournant du XXe siècle, alors que les « refusés » se sont organisés à l’écart du Salon, s’accroît l’intérêt pour les artistes considérés comme autodidactes, ayant appris en dehors des académies et sans maîtres. Mais l’art des autodidactes, appelé aussi bien « art des fous », « art primitif », « naïf » ou « brut », échappe aux catégories et aux définitions autant qu’il fait débat. À quels fantasmes, de l’enfant au barbare, fait-il écho dans la modernité ?

Revenant notamment sur deux autodidactes du XIXe siècle, Vincent van Gogh (1853-1890) et Niko Pirosmani (1862-1918), et explorant les enjeux que soulève cette notion aujourd’hui, les historiens de l’art, critiques, commissaires d’exposition, écrivains, artistes et enseignants intervenant dans ce symposium offrent leur analyse de l’autodidaxie à travers de multiples perspectives. La figure complexe de l’autodidacte peut dès lors nous éclairer sur nos systèmes de valeurs et les modalités d’enseignement et de reconnaissance existantes dans nos sociétés où co habitent différentes conceptions de la culture.

Ce symposium organisé en septembre 2019 constitue le troisième volet d’une série de conférences conçues par la Fondation Vincent van Gogh Arles. Le premier, « Van Gogh – Duchamp : huile & eau ? », s’est déroulé en janvier 2015 et le deuxième, « Van Gogh pré-pop », en mars 2017.

Avec des textes de :
Ciprian Adrian Barsan
Mehdi Belhaj Kacem
Mathis Collins
Bice Curiger
Philippe Dagen
Diedrich Diederichsen
Susanne Von Falkenhausen
Giorgi Khoshtaria
Charlotte Laubard
Wato Tsereteli
Natsuko Uchino
Raphaela Vogel
Gilda Williams

Caractéristiques :
Deux éditions, française et anglaise
Format : 15 × 22 cm, dos carré collé avec couture apparente, 160 pages, illustrations couleur
Éditions Fondation Vincent van Gogh Arles
Conception graphique : Judith Spinatsch
Parution en janvier 2021
ISBN : 979-10-94966-24-2
Prix public TTC : 30 €

 

 

Aperçu :