Conférence de Jean-Christophe Bailly

 

En liaison avec les images de Jean-Luc Mylayne, le thème abordé sera l’étendue – ou ce qu’on appelle « l’ouvert » depuis Rilke –, en l’occurrence l’espace visible tel que les oiseaux nous le révèlent, qu’ils le traversent en volant ou qu’ils s’y cachent…

Le ciel commence à un centimètre de la Terre, mais nous l’avons oublié.

Les oiseaux nous indiquent le chemin, mais il se fait tard.

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Christophe Bailly est l’auteur d’une œuvre qui arpente de nombreux champs de l’écriture : poésie, essais, récits, journaux de voyage et théâtre. Il a longtemps dirigé la collection « Détroits » aux éditions Christian Bourgois ainsi qu’une collection d’histoire de l’art chez Hazan. Il est également l’auteur de nombreuses préfaces et de plusieurs monographies sur des artistes et photographes contemporains (dernièrement Ismaïl Bahri, Delphine Wibaux, Thibaut Cuisset).

De son amitié avec le peintre Gilles Aillaud naissent plusieurs écrits, dont des textes pour D’après nature – Encyclopédie de tous les animaux y compris les minéraux repris ensuite dans L’Oiseau Nyiro (La Dogana, 1991). Il ouvre sa pensée à l’animal et à son approche dans plusieurs ouvrages, Le Versant animal (Bayard, 2007) et Le Parti pris des animaux (Bourgois, 2013). Parmi ses livres récents se trouvent L’Instant et son ombre (Seuil, 2008), Le Dépaysement, voyages en France (Seuil, prix Décembre, 2011) et enfin Tuiles détachées (Bourgois, 2018) et Saisir (Seuil, 2018).

 

Entrée libre, sans réservation.

 

Photo :

Jean-Luc Mylayne, Nº 341, avril mai 2005
Collection Mylène et Jean-Luc Mylayne © Jean-Luc Mylayne

Dans la même catégorie...