« Van Gogh Live ! » été 2015

Jusqu'au 26 juillet 2015

Chaque année pendant la période estivale, la Fondation Vincent van Gogh Arles organise Van Gogh Live !, une manifestation éclectique qui met à l’honneur les pratiques singulières d’artistes français et internationaux. Dès la fin de journée, le cadre majestueux des terrasses et du patio de la Fondation se prête à la découverte de différentes programmations artistiques. Inspiration, surprise, enchantement sont les mots d’ordre de ces soirées bercées par la douceur provençale des nuits d’été. 

Fidèle à l’esprit de Van Gogh (Music) Live ! 2014, la programmation de cette année est tout aussi riche et variée, avec la participation exceptionnelle du cinéaste Michel Auder, de la soprano Cécile Rives accompagnée du batteur italien Aldo Romano et de l’artiste américaine Roni Horn, qui présentera une performance littéraire avec la poète Anne Carson.

Projections, lectures, concerts & rencontres

• 6 au 11 juillet, de 11h à 22h : expositions ouvertes en nocturne

Fondation Vincent van Gogh Arles
Tarifs : plein 9 € / réduit 7 € / jeunes 4 € / gratuit – 12 ans

VAN GOGH : « Les dessins : influences et innovations »
RONI HORN : « Butterfly to Oblivion »
TABAIMO : « aitaisei-josei »

 

• 6 au 11 juillet, de 22h à minuit : projections vidéo de Michel Auder

Patio, cour & terrasse / Entrée libre 

• 8 juillet, 19h : entretien entre Michel Auder & Bice Curiger

Patio / Entrée libre

Portrait-MichelAuderMichel Auder, né à Soissons, en France, vit depuis 1969 à New York. Ce cinéaste de l’accident a établi avec ses courts métrages une esthétique brute et poétique qui se base sur des événements inattendus, faisant ainsi confiance à l’improvisation et à la beauté du hasard.

Les personnes qui lui sont proches sont au cœur de son travail. Observés dans leur vie quotidienne, ses amis racontent leurs expériences personnelles et points de vue avec spontanéité.

Michel Auder est l’un des premiers cinéastes ayant travaillé avec le mythique enregistreur vidéo portable « Sony Portapak » à partir de 1969, qui lui a permis de développer un style filmique de type journal intime. Son regard personnel sur l’univers des êtres qui l’entourent et qu’il rencontre fait apparaître des portraits touchants, sincères, sans artifice.

Du 6 au 11 juillet 2015, la Fondation montre un large éventail de son travail, avec, tous les deux jours, une nouvelle sélection de films projetés dans le patio. La cour, la terrasse panoramique ainsi que le patio sont ouverts au public de 22 heures à minuit. Une conversation entre Bice Curiger et l’artiste est prévue le mercredi 8 juillet à 19 heures. Michel Auder a exposé ses vidéos dans de nombreux espaces muséaux et institutionnels aux États-Unis et en Europe. 

 

• 15 juillet, 20h30 : A drum is a Woman, Cécile Rives & Aldo Romano, performance musicale

Cour / Entrée libre

Portrait- Aldo Romano © Jean-Baptiste MillotPortrait-CécileRives 2

Batteur de jazz, l’un des plus grands, Aldo Romano est également chanteur et compositeur de mélodies populaires. Du be-bop au free-jazz, en passant par la fusion, il a enregistré de très nombreux albums et n’a de cesse de multiplier les collaborations : Don Cherry, Chet Baker, Michel Portal, Carla Bley, Claude Nougaro…
Cécile Rives est chanteuse lyrique et vocaliste. Diplômée de l’Institut de recherche et de coordination acoustique/musique, mais aussi trapéziste, elle aime croiser son art du chant avec différents univers : musiques contemporaine et improvisée, art contemporain, cirque et music-hall…
« A Drum is a Woman », jouait Duke Ellington… Pour la soirée du 15 juillet, le chant pluriel de Cécile Rives dialogue et joue avec le jazz libre et le lyrisme de la batterie d’Aldo Romano, pour un duo inédit, une composition à deux en temps réel.

 

Portrait- Roni Horn• 26 juillet, 19h30 : Hack Wit / Hack Gloss, avec Roni Horn & Anne Carson,
une
 lecture à quatre voix


LJ”– eru rˆntgenmyndir,ì segir kanadÌska sk·ldkonan Anne Carson. ÑVi lifum meira og minna eins og svefngenglar, Ì r˙tÌnu, vi hugsum og tˆlum samkvÊmt vana, en ljÛlist hefur, eins og tÛnlist, kraft til a kollvarpa r˙tÌnunni ñ og vi ˛urfum · ˛vÌ a halda.ì  Carson er margverlauna sk·ld, ˛˝andi og prÛfessor Ì klassÌkum frÊum. Rithˆfundurinn Michael Ondaatje telur hana Ñ·hugaverasta ljÛsk·ldi sem skrifar · enska tungu Ì dagì. SÌustu m·nui hefur Carson seti vi skriftir Ì Vatnasafni Ì StykkishÛlmi og 1. maÌ flytur h˙n ˛ar n˝jan sonnettusveig ·samt samb˝lismanni sÌnum, Robert Currie, og tÛnlistarmˆnnunum ”lˆfu Arnalds og Kjartani Sveinssyni.

Patio / Entrée libre

 

Performance réalisée en anglais

 

 

L’artiste américaine Roni Horn, née en 1954 à New York, travaille sur la mutabilité de la matière, du langage et de l’identité. La littérature, qui est au cœur de sa pratique, se manifeste autant dans la nouvelle série des Hack Wit présentée à la Fondation que dans ses rencontres avec des auteurs. L’une d’elles, avec la poète, essayiste et chercheuse canadienne Anne Carson a donné naissance à un texte, le Hack Gloss, qui se présente comme le pendant textuel du corpus d’œuvres basées sur le principe de décomposition et de recomposition de proverbes : la série des Hack Wit de Roni Horn. 

Pour la soirée du 26 juillet, le texte d’Anne Carson est l’objet d’une lecture à quatre voix, un feu d’artifice vocal qui s’articule autour des propositions linguistiques et visuelles de Roni Horn.

Informations pratiques :

PUBLIC

: Tous publics

TARIF

: Entrée libre pour tous les événements, sauf expositions

CAPACITÉ

: Dans la limite des places disponibles

Dans la même catégorie...