Du cœur des choses — Sculpte ta propre statue

25 janvier 2018 - 18H30 à 20H00

AVEC DAVID BRUNEL

En art – et pas seulement –, la simplicité n’est pas chose simple à atteindre, elle procède souvent d’une lente mise à nu de l’essentiel, d’un élagage méticuleux des excédents, elle peut être apparentée à une saisie du cœur des choses, une captation au ras du sujet, une immersion dans la compréhension ouverte de ce que livre le monde aux hommes, de lui-même, d’eux-mêmes, pour eux-mêmes, par lui-même.
La quête de certains artistes se situe à ce niveau-là, dans ce champ, conduite par et dans une posture ascétique – un don de soi. Vincent van Gogh, comme d’autres artistes de tous bords, comme d’autres penseurs en tous genres, mystiques de toutes religions, avant lui, après lui, a cherché l’accord de finesse, la touche de justesse, la mise en vue de ce qu’est la vie, le vivant, de ce qu’est vivre au monde, vivre ce monde, tout sauf simple.
L’exposition « La Vie simple – Simplement la vie » convoque un sujet qui n’a rien de simple (précieux à cet endroit d’avoir un collectif d’artistes) car il invoque toute la complexité de ce qu’est la simplicité lorsqu’elle est questionnée par l’art, par l’homme.
En appuis incertains (humilité avouée) sur différents champs (philosophie, poésie, ontologie, phénoménologie), les deux conférences tenteront d’approcher le rôle qu’a l’art, qu’ont les artistes, pour faire réapparaître dans la simplicité ce que le quotidien complexifie, autrement dit : la vie. Répétons ici André Gide : « L’art naît par surcroît, par pression de surabondance. Il commence là où vivre ne suffit plus à exprimer la vie ».

David Brunel est écrivain, photographe, docteur en philosophie esthétique et études psychanalytiques, qualifié maître de conférences. Il vit entre Arles et Amsterdam et dispense des charges de cours en philosophie esthétique, histoire de l’art, histoire de la photographie et analyse critique dans diverses universités et écoles supérieures d’art.

Publications personnelles :
Au bord du visible, l’indicible, Éditions de La Nuit (2010)
La Photographie comme métaphore d’elle-même, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique » (2012)
Pour un voir en fuite, Éditions de La Nuit (2013)
Limons, Loco (2014)
La Photographie vue de dos, L’Harmattan, coll. « Ouverture philosophique » (2015)

 

Plusieurs intervenants apporteront un éclairage spécifique sur le concept de « vie simple ». En salle de conférence ou au cœur des salles d’exposition, leur analyse, tantôt historique, philosophique ou sociologique, offrira aux visiteurs une approche transversale de l’art.

Pour participer à ces conférences, il est nécessaire de vous inscrire au 04 90 93 49 36 ou par mail à : reservation@fvvga.org

Téléchargez le programme des activités d'octobre 2017 à mars 2018

 

DURÉE

: 1h30 (de 18h30 à 20h)

TARIF

: Gratuit pour les étudiants 10 € les 2 conférences d’un même intervenant ou 30 € les 8 conférences

CAPACITÉ

: 45 personnes maximum

SÉANCES

:

Jeudis 12 & 19 octobre 2017 : Pierre Parlant, « De qui, pour qui la « vie simple » ? »
Jeudis 7 & 14 décembre 2017 : Emmanuelle Luciani et Charlotte Cosson, « Une histoire rustique ! »
Jeudis 25 janvier & 1er février 2018 : David Brunel,  « Du cœur des choses — Sculpte ta propre statue »
Jeudis 15 & 22 mars 2018 : Manuel Fadat, « L’art e(s)t la vie »

INSCRIPTION

:

requise au plus tard la veille avant 16h au 04 90 93 49 36 ou par mail à : reservation@fvvga.org

Dans la même catégorie...