La vie rêvée des œuvres

AVEC LE COLLECTIF DE L’ISBA

Prendre le temps d’observer les œuvres, sans aucune explication. Le temps du silence. Juste le regard. Et s’amuser ensuite, en son et en musique parfois, à rêver autour de ces œuvres. J’ai fait un rêve… ça démarre comme ça. Laisser aller sa propre « interprétation » en s’appuyant sur l’œuvre choisie et raconter. Une sorte de 3D de l’imaginaire. Les rêves des grands et des enfants. Oser dire, doucement, tranquillement. En s’amusant aussi. Et repartir vers les œuvres et leur présentation. Une sorte de passerelle ludique, entre ce que l’on rêve de et par les œuvres, et ce qui se cache derrière les rêves des artistes.

Installé à Arles depuis 2009, le collectif de l’Isba partage avec le public son amour des mots, de la musicalité, de la parole et du théâtre. Leur travail se nourrit des textes, mais également des expériences humaines, des mémoires et des différences. Ce désir de restaurer l’espace de la parole et de transmettre se traduit par de nombreux ateliers réalisés au sein des quartiers mais également avec les institutions culturelles de la ville d’Arles. Au cœur du collectif, Catherine Krajewski, comédienne, titulaire du diplôme d’État de professeur de théâtre, François De Bortoli, créateur son, directeur technique, et Jean-François Veran, auteur-compositeur-interprète, bientôt suivis d’autres « inventeurs » qui, au fil des créations, renforcent et agrandissent la Maison, l’ouvrent toujours plus grand sur les bruits et les voix du dehors.

 

Photo : Andrea Büttner, Coins, 2017, gravure sur bois, 124 x 173 cm.

Dans la même catégorie...