Ouvert aujourd’hui de 10 h à 19 h
Logo
Évènement | Visites commentées

Visite de la résidence d’artiste « L’ATELIER DU SUD »

Gratuit sur réservation en ligne

sam. 18 nov. 2023 – dim. 21 avr. 2024
Les vendredis, samedis et dimanches, à 14h, 15h et 16h

Découvrez le lieu où les artistes de l’exposition ont vécu et travaillé !
La maison arlésienne est située 3, rue de Cloître.

Pour réserver votre visite guidée, consultez le bloc Infos Pratiques 👉

 

Vue de la résidence, avec des contribution de Laura Owens et Asha Shechter

Historique du projet

En 2018, quand Maja Hoffman, présidente de la Fondation Vincent van Gogh Arles et fondatrice de LUMA, propose à la peintre américaine Laura Owens d’exposer ses œuvres aux côtés de celles de Van Gogh, l’artiste connaît déjà bien Arles, où elle a séjourné plusieurs fois depuis son adolescence, et le projet d’atelier communautaire du peintre néerlandais. Elle commence à imaginer sa future exposition en lisant la correspondance de Vincent van Gogh, ce qui la conduit à étudier de près les raisons pour lesquelles il était profondément attaché à son rêve d’un « atelier dans le Sud ». La rencontre avec la vision de Maja Hoffmann pour la Fondation LUMA aboutit tout naturellement à une collaboration entre les deux femmes et à la création, dans une maison, de la résidence Studio of the South dont la gestion sera déléguée à Julie Boukobza (LUMA Arles).

En 2020, Laura Owens s’installe à Arles pour travailler sur son exposition à la Fondation, qui sera finalement reportée d’un an en raison de la crise du Covid-19. Alors qu’elle en conçoit le corpus d’œuvres, elle commence, avec LUMA, à inviter des artistes de la région à la rejoindre dans la maison de la rue du Cloître. Au cours de l’été 2020, l’artiste façonne des céramiques, élabore des mosaïques pour la salle de bains, encadre les fenêtres de rideaux sérigraphiés, dote les canapés de coussins brodés par ses soins, puis habille les cloisons de peintures, de fresques et de dessins.

Les 23 artistes qu’elle invite – collaborateur·rices, ami·es et élèves – s’y succèdent ensuite jusqu’en juillet 2023. Durant leurs séjours, de quelques semaines à plusieurs mois, ils et elles y vivent et y travaillent, le plus souvent successivement, parfois simultanément. Dans cette maison-atelier, le cadre domestique est façonné par les empreintes que chacun·e laisse. Il est investi, agrémenté de multiples contributions artistiques – dessins et peintures sur les murs, installations in situ, textes, journaux, collages, meubles peints –, et animé par des événements programmés par les résident·es.

En habitant la maison, les artistes la transforment peu à peu en une œuvre globale et collective, ouverte au public sur réservation du 24 novembre 2023 au 21 avril 2024.

 

Laura Owens, Composition de mosaïques à la résidence. Photo : Annik Wetter

Charlotte Houette dans l’atelier de la résidence (printemps-été 2021). Photo : Adrian Deweerdt