Arles se livre : Discussion avec Paul B Preciado et Dooz Kawa

23 février 2018 - 18H30 à 19H45

Dans le cadre de la manifestation culturelle « Arles se livre », le Cargo de Nuit et la Fondation Vincent van Gogh Arles vous proposent un entretien avec le philosophe et écrivain Paul B. Preciado et le rappeur DOOZ KAWA autour du thème de la désobéissance.

         

La réflexion sera notamment nourrie par une sélection d’ouvrages mis à disposition du public au sein de la boutique de la Fondation pendant toute la durée d’ « Arles se livre ».

Discussion animée par Julia Marchand, curatrice adjointe de la Fondation Vincent van Gogh Arles.

Retrouvez DOOZ KAWA en concert le soir-même au Cargo de Nuit, à partir de 21h. Il sera accompagné de Lotus en première partie. Infos et réservations : www.cargodenuit.com

Retrouver toute la programmation du festival sur www.arles-se-livre.fr.

PAUL B. PRECIADO
Philosophe, commissaire d’exposition et activiste transgenre, Paul B. Preciado est considéré comme l’un des principaux penseurs de l’étude du genre et de la politique sexuelle. Il est l’auteur de Testo Junkie. Sex, Drugs and Biopolitics (The Feminist Press, 2013), Contra-Sexual Manifesto (à paraître, Columbia University Press) et Pornotopia (Zone Books, 2014), pour lequel il a reçu le prix Sade en France. De 2011 à 2014, il a été directeur du programme d’études indépendantes (PEI) et responsable de la recherche au Musée d’art contemporain de Barcelone (MACBA). De 2014 à 2017, il a été commissaire du programme public de la documenta 14 (Kassel et Athènes).
Il est actuellement en résidence d’écriture à LUMA Arles.

DOOZ KAWA
Découvrant enfant le hip-hop et les musiques de l’Europe de l’Est dans l’underground des caves de garnisons allemandes où son père est soldat ; DOOZ KAWA est un rappeur à part. Fier héritier de l’âge d’or du rap français des années 1990, il défend l’ADN littéraire de ses textes.
Invité en conférence à l’École Normale Supérieure ou Sciences Politiques Paris à l’instar des plus grands poètes, la reconnaissance des textes de DOOZ KAWA montre que le rap a acquis ses lettres de noblesse.
En 2012 est sorti l’album Message aux anges noirs, puis la compilation digitale gratuite de freestyles et de faces B regroupés sous le nom d’Archives en mars 2013. DOOZ KAWA a également entamé une série de quatre maxis intitulés Narcozik, dont les deux premiers sont sortis en 2013 et 2014. En mai 2016, il confirme son statut à part grâce à l’album Bohemian Rap Story.

 


                              

 

Informations pratiques :

PUBLIC

: Adultes Adulte

TARIF

: Entrée libre dans la limite des places disponibles

CAPACITÉ

: 60 personnes

Dans la même catégorie...