« Les foules et leurs doubles », conférence de Maxime Boidy

« Populace », « multitude », « peuple », « corps », « masses », « blocs »… les termes utilisés pour qualifier ou décrire les collectifs de la modernité politique sont aussi nombreux et ambivalents que leurs représentations visuelles. Les foules ont toujours leurs doubles ; le carnaval ensorien en est la preuve. Plus qu’une incertitude à lever ou une menace à juguler, cette ambiguïté est d’abord une invitation au regard. L’histoire visuelle des foules transcende les partitions entre les beaux-arts, la culture savante et l’imagerie populaire pour mieux questionner les significations communes de la représentation visuelle et de la représentation politique.

Maxime Boidy est docteur en sociologie de l’université de Strasbourg. Sa thèse, soutenue en 2014, porte sur la culture visuelle et l’iconographie politique du black bloc. Ses travaux actuels s’intéressent à l’histoire intellectuelle des savoirs visuels, ainsi qu’aux esthétiques de la représentation politique.

>> Mercredi 16 janvier 2019 à 19h (durée 1h)
>> Lieu : Fondation Vincent van Gogh Arles, 35ter rue du docteur Fanton

>> Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles. 

Dans la même catégorie...