L’Œil de… Deux conférences avec Manuel Fadat : Quand l’art s’intéresse au travail

Jeudis 5 & 12 mars à 18h30

La première conférence a lieu au Studio de la Fondation et la seconde dans les salles d’exposition.

 Quand l’art s’intéresse au travail.

Mais quel titre pour cette exposition ! Mais quelle exposition pour ce titre ! À nouveau, la Fondation Vincent van Gogh Arles, qui prive pour l’occasion la locution latine bien connue d’une partie de son impérative injonction (« Ora et labora » : Prie et travaille… dont l’extension s’applique à la vie laïque), articule des documents et des œuvres autour d’une intention qui nous donne un point d’ancrage, nous ouvre des voies, et nous invite à réfléchir. Opération poétique et critique.

L’art étant un territoire fantastique pour penser le monde (qu’il représente, symbolise, interroge), il l’est par surcroît lorsqu’il s’intéresse à un domaine qui nous occupe tous incontestablement : le travail. Sujet puissant, sujet brûlant dans une époque qui pourtant annonce sa fin, il fonde et structure nos sociétés, quotidiens, manières de vivre, il structure nos espaces, existences, énergies. Le labeur, qu’il soit synonyme de progrès, qu’il émancipe ou qu’il aliène, construise ou détruise, reste une problématique cruciale qui peut ébranler ou équilibrer l’individu : que veux-tu faire comme travail ? L’autre grande question serait : qu’est-ce qu’il nous fait (faire) et jusqu’où ? Et l’art n’échappe pas à la question du travail : il montre, fouille, remue, exténue, performe.

Guidé par le titre, les documents et les œuvres, nous partirons donc, laborantins laborieux, tout d’abord en quête d’une généalogie de la représentation du travail, bien entendu augmentée avec la révolution industrielle et la montée du capitalisme, puis nous en profiterons pour étudier les rapports des artistes au travail dans le XXe siècle et le XXIe siècle naissant, et faire un petit détour par la sociologie de l’art, avant d’analyser ce que les artistes de l’exposition nous en disent.

Manuel Fadat est historien, critique d’art et commissaire d’exposition. Il enseigne, écrit et mène depuis plusieurs années des projets avec Ecolint (École internationale de Genève).