David Hockney « L’Arrivée du printemps »

Jusqu'au 17 janvier 2016 - 11H00 à 18H00

_DSC1923   _DSC2066  _DSC1983

Né en 1937 à Bradford, dans le Yorkshire, au Royaume-Uni, David Hockney vit et travaille à Los Angeles. Il est l’une des figures majeures de l’art actuel, après avoir appartenu, dans les années 1960, au mouvement international du pop art. Mais l’artiste ne saurait se satisfaire de cette appartenance à un courant artistique, car sa pratique, à l’image de ses différents ateliers, se complaît dans la multiplicité. 

"THE ARRIVAL OF SPRING IN WOLDGATE, EAST YORKSHIRE IN 2011 (TWENTY ELEVEN) - 18 DECEMBER" IPAD DRAWING PRINTED ON FOUR SHEETS OF PAPER (46 1/2 X 35" EACH), MOUNTED ON FOUR SHEETS OF DIBOND 93 X 70" OVERALL EDITION OF 10 © DAVID HOCKNEY PHOTO CREDIT: RICHARD SCHMIDT
David Hockney, « L’Arrivée du printemps à Woldgate, Est du Yorkshire en 2011 (deux mille onze) – 18 décembre » Premier exemplaire sur un tirage de 10 Dessin sur iPad imprimé sur quatre feuilles de papier (118,1 x 88,9 cm chacune), montées sur quatre panneaux Dibond® 236,20 x 177,80 cm Avec l’aide de la collection de la Fondation David Hockney Photographe : Richard Schmidt

David Hockney a longtemps vécu entre les États-Unis et le Royaume-Uni : à Los Angeles, où il réside depuis 2013, et dans sa province natale, le Yorkshire, dont les paysages lui ont inspiré les motifs forestiers de la série de 12 dessins réalisés sur iPad (2011) et des 25 dessins exécutés au fusain (2013), présentés à la Fondation Vincent van Gogh Arles du 11 octobre 2015 au 10 janvier 2016. Ces deux séries témoignent de la curiosité constante de l’artiste pour les inventions techniques et le renouvellement du langage artistique à l’origine de ses différentes expériences plastiques : photocollages dans les années 1980 – au coeur desquels le Polaroid occupait une place de choix dans ses recherches picturales –, décors d’opéra – dont le premier remonte à 1975 –, peintures à l’huile puis à l’acrylique lorsqu’il s’installe à Los Angeles à la fin de l’année 1963, dessins au fusain – avec un iPhone et un iPad qu’il utilise comme carnets numériques. 

Les séries de dessins sur iPad et au fusain ont été produites dans la campagne du Yorkshire, dont l’artiste s’est imprégné au fil des saisons. La série réalisée en 2011, avec la tablette numérique utilisée comme une planche de dessin, permet à Hockney de s’introduire dans le langage des nouvelles images tout en affirmant sa passion pour les couleurs, ici poussées à leur paroxysme : « Je ne sais pas comment je vois les couleurs, mais je les vois et je les aime. Je suppose que je les exagère un peu. » 1 Les séries au fusain convoquent à la fois sa curiosité pour les dessins sur rouleaux chinois – qui lui inspirent l’idée que le noir et le blanc contiennent des couleurs –, et pour le changement de composition qu’offrent les variations de la nature à Woldgate – un exercice de patience auquel il a dû se plier pour réussir à peindre cinq vues différentes. Hockney présente à la Fondation Vincent van Gogh Arles cinq groupes contenant chacun cinq vues. 

D’autres tableaux complètent l’exposition « David Hockney : L’Arrivée du printemps » tels La Chaise et la pipe de Vincent de 1988, aux perspectives inversées, rappelant l’admiration du peintre pour l’oeuvre de Van Gogh, qui employait déjà des couleurs non imitatives pour transmettre sa vision du réel. 

Commissaires de l’exposition : Gregory Evans & Bice Curiger

1  Entretien avec Martin Bailey le 22 mai 2015, publié dans notre catalogue d’exposition.

© photos : François Deladerrière

Catalogue édité à l’occasion de l’exposition

David Hockney — L’Arrivée du printempsCatalogue David Hockney

Pour l’acheter en ligne, cliquez ici

Informations pratiques :

PUBLIC

: Tous publics

SÉANCES

:

Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h.

Dans la même catégorie...