GETHAN&MYLES : Anatomie de la Joie Collective

Durant sa fermeture, la Fondation vous propose une programmation digitale autour de l’exposition
« Ma cartographie : la collection Erling Kagge »
avec, en première partie, la contribution du duo d’artistes gethan&myles.

gethan&myles

Anatomie de la Joie Collective

Les deux « diapoèmes » Essor / Un rêve de vol et Unselfie… du duo gethan&myles explorent les origines de la culture de loisir, la commercialisation du temps « libre », la démocratisation de la photographie et le rôle que l’appareil photo a joué dans la création et la propagation de l’identité collective.

Découvrez les deux vidéos en ligne, jusqu’au 28 mars 2021 (durée :10m40s et 4m50s)
(Les deux diapoèmes se suivent)

Les diaporamas ont été élaborés dans le cadre de l’exposition « Essor / Anatomie de la Joie Collective », créée pour Invisible Archives à la Manifesta 13. Les photos sont tirées d’un ensemble regroupant plus de 8 000 photos datant de 1897 à 1940, elles sont conservées aux archives municipales de Marseille ainsi qu’aux archives privées du club des Excursionnistes marseillais – Association pour l’essor provençal.

Les slogans proviennent des pubs trouvées dans les bulletins trimestriels des Excurs (1910-1940) et des « proverbes des Excurs » figurant en marge de ces bulletins. La police de caractère utilisée, nommée Sainte-Baume, a été créée par le studio de graphisme Formes Vives d’après l’enseigne art déco en fer forgé se trouvant au-dessus de l’ancien QG des Excursionnistes marseillais, au 33 allée Gambetta à Marseille.

Bon voyage !

gethan&myles

Installés à Marseille depuis 2011, le binôme irlandais gethan&myles s’est formé sous la pluie londonienne durant l’été 2008. Son travail est basé sur l’idée de la rencontre, de l’échange et de la collaboration – entre les deux membres du binôme, mais surtout entre eux et les milieux ou les communautés qu’ils traversent. À travers des installations, films, sculptures, images, écrits ou livres, gethan&myles revendiquent la capacité de l’art à enrichir notre relation avec le monde et les autres.

Leur démarche est soutenue et suivie par plusieurs institutions internationales, notamment : ADIAF, CAIRN, DRAC (PACA et Hauts-de-France), Fotokino, Frac PACA, Louvre-Lens, ministère de la Culture, MUCEM et musée Gassendi (France) ; Barbican, British Library, ICA, RCA, Tate Modern, Wellcome Trust (Grande-Bretagne); Haus der Kulturen der Welt (Allemagne) ; Manifesta (Pays-Bas) ; eyebeam (USA) ; Havana Biennial (Cuba). gethan&myles sont représentés par la Double V Gallery, à Marseille.