Ouvert aujourd’hui de 10 h à 18 h
Logo

L’ATELIER DU SUD

L’exposition & la résidence

18 nov. 2023 – 21 avr. 2024

avec :
Laura Owens – Candida Alvarez – Alvaro Barrington – Julie Beaufils – Julien Ceccaldi – Jacob Eisenmann – Gabriele Garavaglia – Charlotte Houette – Gary Indiana – Parker Ito – François Lancien-Guilberteau – Sadie Laska – Miriam Laura Leonardi – Eric Palgon – Blake Rayne – Adee Roberson – Andy Robert – Clément Rodzielski – Asha Schechter – Alake Shilling – Naoki Sutter-Shudo – Alicia Vaïsse – Mona Varichon – Alexander Zevin
& Vincent van Gogh

 

Alake Shilling, Wonky Wormy Worm, 2022, céramique émaillée et peinture émaillée, 53 × 30 × 30 cm. Naoki Sutter-Shudo, Arles, 16 mai 2022 (détail). Photographie numérique.Avec l’aimable autorisation des artistes.

 

En 1888 à Arles, Van Gogh rêvait de partager son toit avec d’autres peintres pour créer un atelier vivant.

Entre 2020 et 2023, c’est l’artiste américaine Laura Owens qui organise et pilote la résidence L’Atelier du Sud dans une maison de la rue du Cloître.

Aujourd’hui, la Fondation Vincent van Gogh Arles invite les 24 participant·es à se retrouver pour restituer cette étape de leur parcours artistique.

Les tableaux Champ de blé avec coquelicots et Les épis verts (Arles, 1888) de Van Gogh et plusieurs fac-similés de sa correspondance accompagnent la démarche des participant·es de L’Atelier du Sud.

Pour prolonger la visite de l’exposition, la maison privée de la rue du Cloître sera exceptionnellement ouverte au public sur réservation (visite gratuites, voir les informations ci-dessous).

Commissariat d’exposition :
Bice Curiger, Vassilis Oikonomopoulos, Margaux Bonopera et Eimear Martin


L’exposition est réalisée par la Fondation Vincent van Gogh Arles en collaboration avec LUMA.

L’exposition

« À présent j’ai aussi acheté une table à toilette et tout le nécessaire et ma petite chambre à moi est au complet.
Dans l’autre – celle de Gauguin ou autre logé – il faudra encore une table de toilette et une commode
et en bas il me faudra un grand poele et une armoire.
[…]
Tu ne saurais croire combien cela me tranquillise, j’ai tellement l’amour de faire – une maison d’artiste –
mais une de pratique et non pas l’atelier ordinaire plein de bibelots.
J’y songe aussi à planter deux lauriers roses devant la porte dans des tonneaux. »
Vincent van Gogh à propos de la maison jaune (Arles, 1888)

 

À partir du 18 novembre 2023, la Fondation Vincent van Gogh Arles proposera une exposition regroupant les artistes de la résidence L’Atelier du Sud invités par Maja Hoffmann et la peintre américaine Laura Owens depuis 2020.

En 1888 à Arles, Vincent van Gogh rêvait de partager sa nouvelle maison avec d’autres artistes, de Paris mais aussi locaux, pour en faire un authentique atelier vivant. Située place Lamartine et démolie par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, cette maison jaune était pourvue d’une chambre d’amis et Van Gogh l’avait aménagée avec des « décorations » – terme qu’il employait à propos de ses tableaux et des estampes japonaises accrochés sur les murs blanchis à la chaux. Le peintre voulait que sa demeure devienne un lieu de travail et de séjour visant à favoriser la création et l’épanouissement d’une communauté d’artistes qui façonnerait l’avenir de l’art.

En 2018, quand Maja Hoffmann, présidente de la Fondation Vincent van Gogh Arles et fondatrice de LUMA, propose à Laura Owens d’exposer ses œuvres aux côtés de celles de Van Gogh, l’artiste connaît déjà bien Arles, où elle a séjourné plusieurs fois depuis son adolescence, et le projet d’atelier communautaire du peintre néerlandais. Elle commence à imaginer sa future exposition en lisant la correspondance de Vincent van Gogh, ce qui la conduit à étudier de près les raisons pour lesquelles il était profondément attaché à son rêve d’un « atelier dans le Sud ». La rencontre avec la vision de Maja Hoffmann pour la Fondation LUMA aboutit tout naturellement à une collaboration entre les deux femmes et à la création, dans une maison, de la résidence Studio of the South dont la gestion sera déléguée à Julie Boukobza (LUMA Arles).

En 2020, Laura Owens s’installe à Arles pour travailler sur son exposition à la Fondation, qui sera finalement reportée d’un an en raison de la crise du Covid-19. Alors qu’elle en conçoit le corpus d’œuvres, elle commence, avec LUMA, à inviter des artistes de la région à la rejoindre dans la maison de la rue du Cloître. Au cours de l’été 2020, l’artiste façonne des céramiques, élabore des mosaïques pour la salle de bains, encadre les fenêtres de rideaux sérigraphiés, dote les canapés de coussins brodés par ses soins, puis habille les cloisons de peintures, de fresques et de dessins.

Les 23 artistes qu’elle invite – collaborateur·rices, ami·es et élèves – s’y succèdent ensuite jusqu’en juillet 2023. Durant leurs séjours, de quelques semaines à plusieurs mois, ils et elles y vivent et y travaillent, le plus souvent successivement, parfois simultanément. Dans cette maison-atelier, le cadre domestique est façonné par les empreintes que chacun·e laisse. Il est investi, agrémenté de multiples contributions artistiques – dessins et peintures sur les murs, installations in situ, textes, journaux, collages, meubles peints –, et animé par des événements programmés par les résident·es. En habitant la maison, les artistes la transforment peu à peu en une œuvre globale et collective.

Au début de l’année 2023, la fin du projet de résidence approchant, Maja Hoffmann et Bice Curiger décident – sur une idée originale de Vassilis Oikonomopoulos, directeur des expositions et de la programmation à LUMA – d’organiser une exposition réunissant tou·tes les artistes ayant participé. Elles choisissent de la présenter à la Fondation Vincent van Gogh Arles, conformément au souhait de Maja Hoffmann de créer des passerelles entre les deux institutions arlésiennes.

L’Atelier du Sud : l’exposition célèbre la résidence éponyme, et invite l’ensemble des participant·es à se retrouver à Arles pour restituer cette étape de leur vie artistique marquée par la découverte de la région. Les œuvres présentées, issues de cette expérience ou spécialement imaginées pour l’exposition, mettent en lumière le caractère aventurier, sensuel et joyeux de ce groupe, mais aussi les promesses offertes par la collaboration comme forme de pratique artistique et l’importance de quitter les grands centres urbains pour travailler différemment. Allant de la sculpture à la vidéo, avec un axe fort autour de la peinture, elles révèlent de quelle manière les espaces de vie conditionnent la création et questionnent la notion du domestique comme lieu d’expérimentation artistique.

 

Commissariat d’exposition : Bice Curiger, Vassilis Oikonomopoulos, Margaux Bonopera, Eimear Martin

 

La résidence

Des visites guidées de la résidence d’artistes où ont séjourné et travaillé les invité·es de Maja Hoffmann et Laura Owens sont proposées du vendredi au dimanche, de 14h à 17h, sur réservation en ligne uniquement.

Réservez vos billets

Plus d’information sur la résidence

Vue de la résidence, avec des contribution de Laura Owens et Asha Shechter

 

Galerie d’images

CF085052_web

Vue de la Fondation avec l'installation de Miriam Laura Leonardi, van À GOGO CLUB (a sudden gust), 2023 Photo : François Deladerrière

CF084686_web

Vues des salles d'exposition, avec les peintures de Julie Beaufils<br> Photo : François Deladerrière

CF084936_web

Andy Robert, Sunflowers (Tournesols), 2016 Huile sur toile, 183 x 152.5 cm The George Economou Collection Photo : François Deladerrière

CF084697_web

Vue des salles, avec les œuvres de Charlotte Houette Photo : François Deladerrière

CF086467_web

Vue des salles avec les œuvres de Blake Rayne et Asha Schechter Photo : François Deladerrière

CF086535_web

Vue des salles, avec le travail de Blake Rayne, Asha Schechter et Laura Owens Photo : François Deladerrière

CF084748_web

Vue des salles avec les photographie de Asha Schechter Photo : François Deladerrière

CF086476_web

Vincent van Gogh, Les Épis verts (Green Ears of Corn), Arles, juin 1888 Photo : François Deladerrière Huile sur toile Musée d’Israël, Jérusalem Donation de la Fondation Hanadiv

Voeux2024Paysage39

Vincent van Gogh, Champ de blé avec coquelicots (Field with Poppies), Arles, mai 1888 Huile sur toile Van Gogh Museum (Vincent van Gogh Foundation), Amsterdam Photo : François Deladerrière

CF086497_web

Vue des salles avec plusieurs fac-similés de la correspondance de Vincent van Gogh à propos de la maison jaune. Photo : François Deladerrière

CF086523_web

Vue des salles avec la vidéo de Gabriele Garavaglia Miriam Laura Leonardi Heat of Attachment (Chaleur de l’attachement), 2023 Photo : François Deladerrière

CF084833_web

Vue des salles avec les photographies et sculptures de Naoki Sutter-Shudo Photo : François Deladerrière

CF084847_web

Vue des salles avec le travail de Jacob Eisenmann Photo : François Deladerrière

CF086567_web

Vue des salles avec le travail de Adee Roberson Photo : François Deladerrière

CF084917_web

Vue des salles avec l'installation d'Alicia Vaïsse, Ligne de fuite (Vanishing Line), 2023 Photo : François Deladerrière Techniques mixtes. Projet réalisé en collaboration avec René Blum & Irène Fortant

Visites commentées

Visite commentée de l’exposition tous les jours à 11h30 et 15h
Gratuite et sans réservation
Durée : 1h15

 

⚠️ Assurez-vous que la visite a bien lieu en téléphonant la veille au 04 88 65 82 93.

 

Visite commentée de la résidence du vendredi au dimanche, 14h-17h, sur réservation en ligne uniquement.

 

Durée : environ 40 minutes

 

Plus d’informations et réservation ici