James Ensor & Alexander Kluge : Siècles noirs

         

L’exposition « James Ensor & Alexander Kluge : Siècles noirs » consiste en un rapprochement inédit entre l’œuvre gravé de l’artiste belge et les films du cinéaste et écrivain allemand.

Plus d’une trentaine d’estampes de James Ensor, produites entre 1886 et 1904, construisent un parcours où apparaissent tour à tour des scènes de foules tantôt pétrifiées, tantôt déchaînées, et la mascarade d’une société s’affichant sous les traits de ses démons. La folie accompagne les forces pré- et postrévolutionnaires et le carnaval semble aller de pair avec l’idée de progrès.

Occupant principalement le terrain audio-visuel depuis la fin des années 1980, Alexander Kluge conçoit de courts récits filmiques, souvent grotesques, qui font cas de la petite et de la grande histoire, mais aussi de la religion. L’exposition proposée à la Fondation Vincent van Gogh Arles présente ainsi un ensemble d’anciens et de nouveaux films aspirant à replacer des faits historiques et anecdotiques de même que les œuvres d’Ensor et de Vincent van Gogh, dans une constellation plus large. Elle s’inscrit ainsi dans un élan qui, depuis peu, amène le cinéaste à porter un regard attentif sur les œuvres d’artistes tels que, dernièrement, George Baselitz et Hokusai.

 

Commissaire d’exposition : Julia Marchand
Exposition du 17 novembre 2018 au 10 février 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédits :
James Ensor, La Belgique au XIXe siècle, 1889
Eau-forte en sépia et noir (1/1), 170 × 236 mm ; 178 × 245 mm

Ensor Foundation Ostend
© Adagp, Paris, 2018 / © Ensor Foundation Ostend

James Ensor, Le Pisseur, 1887
Eau-forte en noir (1/1), 145 × 103 mm ; 150 × 110 mm
Ensor Foundation Ostend
© Adagp, Paris, 2018 / © Ensor Foundation Ostend

Alexander Kluge, Chinoiserie musicale de Jacques Offenbach, 1855 / « Bataclan » , 2018
Film avec images de Peter Konwitschny

Durée : 05 min 35 s
© Alexander Kluge

Dans la même catégorie...